Mais tout ce que, ce jour-là, de la bouché de Mme Salvage, j'aurai appris d'important, c'est-à-dire qui permettait les recoupements propres à confirmer ou infirmer le " phénoménat " de Ludovic Salvage, on le trouvera ci-après, fidèlement. Tout ce qui touche Ludovic Salvage ne pouvait que se graver dans mon esprit, et aussi nettement que sur une cassette.

Précision je me porte garant de la sincérité de Kathleen Salvage. Elle est de cette classe de femmes assez rares dont la qualité, indiscutable, s'impose au premier regard. A aucun moment, on ne pouvait la soupçonner de se prêter à une mystification d'époux complices dans leur mythomanie.

Autre point que le cas de Ludovic Salvage dégage un parfum de romanesque et de fantastique, c'est inévitable. Pour ma part, je ne puis m'y laisser entraîner. Je n'écris pas un roman, je rédige un rapport. Fait pour être lu par des hommes de science, comme moi.Je consigne des faits et des dires, en vue d'étayer une hypothèse ou de la réduire à néant. Sans jamais me départir de mon impartialité. Ma tendance serait plutôt, paradoxalement, de réduire à néant ce rêve, après l'avoir pourtant caressé.

S'il est naturel que j'aie des réactions émotionnelles, je m'abstiens d'en déduire ou d'en inférer pour autant. Et c'est bien d'ailleurs pour donner à l'objectivité sa pleine mesure que j'avais adopté l'enregistrement sur cassettes et l'ai pratiqué chaque fois que les circonstances le permettaient.

Le déjeuner lui-même se passa à échanger les banalités d'usage entre nouvelles connaissances. En respectant même le bon ton, qui est d'éviter de " parler boutique ". Pas question donc de I'UNESCO, de la psychologie ou de la génétique. Ni de la prétendue conférence pour laquelle Salvage souhaitait mon concours, faux prétexte à cette rencontre. On parla loisirs, mœurs, arts.

Mais, alerté dès le début, ma petite cassette intérieure put déjà noter :
Pour Ludovic Salvage, peu : que malgré une dévorante activité, il trouvait encore le temps de pratiquer ses sports favoris le cheval, l'escrime et le tir, où il montrait une égale habileté.
Pour Kathleen Salvage la trentaine. Issue d'un milieu petit-bourgeois parisien. Restée liée avec les siens. Intelligente, cultivée. D'un QI nettement au-dessus de la moyenne.