Première petite déduction ? Oui, très mince indication, et pas preuve convaincante. Mais, vous savez, s'il faut chercher des preuves à travers les témoignages d'autrui, nous n'irons pas très loin ! Que ce soient mes collègues de l'UNESCO. Ou mes fournisseurs. Ou le portier de mon immeuble. Ou mon banquier. Ou les amis avec qui je bridge. A une époque où les nations passent leur temps à s'épier puissamment, les particuliers, eux, s'ignorent totalement. Ils savent à peine ce que fait le voisin dans l'immeuble, et dans l'immédiat, alors le passé ! Ai-je de faux papiers ? Comment suis-je apparu à Paris ? Ai-je un casier judiciaire ? Des parents en province ? Des mœurs spéciales ? Personne ne sait rien de personne. Des chiffres remplaceront bientôt les noms, vestiges d'un autre âge.
Quelqu'un, pourtant, une seule personne, pourra vous être d'un secours réel.
- Qui donc ?
- Ma femme. Voilà huit ans que je l'ai épousée. Elle ne sait rien de plus que les autres, bien sûr. Elle est bel et bien madame Salvage, née Dorian - oui, elle est née, elle...

- mais Kathleen Salvage, mon épouse et la mère de mes enfants, le tout garanti par les registres de la mairie. Et jusqu'à présent, elle ne peut avoir encore aucun soupçon... Autour de la trentaine, l'homme moderne ne change pas beaucoup en huit ans. Elle est donc dans l'ignorance et il faut l'y laisser. Mais si vous la questionnez, habilement, sur ma mère, sur mon père, sur ma famille, sur mes études, mes voyages, bref sur le passé qui a précédé notre rencontre, par ce qu'elle ne sait pas, plus que par ce qu'elle sait, vous aurez déjà des réponses aux plus pressantes de vos questions sur mon âge numérique.

- Un tel entretien avec votre femme me semble peu réalisable. Elle sait qui je suis et par quel propos public j'ai récemment attiré l'attention sur moi. La réalité de la glande Alpha a beau être inconcevable pour quiconque, un vague soupçon pourrait bien s'éveiller en elle. Je ne vois pas qui ou quoi pourrait expliquer, et que je la rencontre, et que je la questionne.

- Si. Mon métier et le sien. A 1'UNESCO, professeur, vous êtes le type même des personnages sur la sellette que j'ai coutume de solliciter, pour tel ou tel motif culturel. Ma femme ne s'étonnera donc pas que j'aie voulu vous rencontrer, et que je vous présente.