DIALOGUE DE LA CASSETTE N° I

(Enregistré le 4 juin 1980)

Moi. Asseyez-vous, monsieur.
Salvage. Je vous demande d’abord, monsieur le professeur, d’oublier mon incorrection.
- Quelle incorrection ?
- Mais à ma première visite, mon esquive...
- Oh !!... et j’eus une moue d’indifférence.
- Et le numéro de téléphone sur ma carte... Il était faux.
- Je sais.
- Je m’en expliquerai...

( Devant mon nouveau geste de protestation il ajouta rapidement :)

Je pense qu’il est inutile de s’attarder aux bagatelles de la porte avec un homme dont le temps doit être très précieux, j’irai donc droit à l’essentiel.
- Je vous en remercie, monsieur.
- Je suppose que ma radiographie est bien parvenue entre vos mains... Non ?
- Si, si.
- Il y a déjà quelque temps. Vous avez donc eu tout loisir de l’examiner... Non ?
- Si, si... Je suppose, moi, que vous venez pour la récupérer. J’appelle mon assistant, il va vous la rendre.